Imprimer (nouvelle fenêtre)

Carte de grand reporter

Cette carte de 1936-1937 témoigne d’une activité importante qu’effectua Pierre Mac Orlan entre-deux-guerres : le reportage. On peut même parler de photoreportage car il accompagnait souvent ses articles de photographies prises à l’aide de son appareil Leica.

Reporter européen

Carte de grand reporter de Pierre Mac Orlan

MDSM - Inventaire : D.PMO.1994/1995.1.2570

Jusque dans les années 1930, Pierre Mac Orlan eut l’occasion de voyager et de découvrir des villes et des paysages qui devinrent chères à son cœur et à son âme.

Dans sa jeunesse, il connut Rouen, Le Havre, puis la Bretagne où il se rendait régulièrement en vacances. Il se rendit à Londres en 1905 où il fut envoyé par un éditeur pour illustrer un livre de voyage. Puis entre 1907 et 1910 il fit des séjours à Naples, Palerme, Marseille et Bruges. Le reportage de guerre l’entraîna en Allemagne.

Après s’être installé à Saint-Cyr-sur-Morin, il continua un temps ses activités de reporter qui lui permirent d’interviewer Mussolini en 1925, de se rendre au Maroc et en Tunisie en 1930, à Berlin pour Paris-Soir en 1932, en Afrique du nord pour le journal Détective et enfin au Maroc en 1935 pour l’adaptation cinématographique de La Bandera par Julien Duvivier.