Imprimer (nouvelle fenêtre)

Dessin de U-713 par Gus Bofa

Ce dessin original à la mine de plomb d'une alsacienne caricaturée tenant par la main une torpille fut reproduit à la page 5 du livre U-713, roman de Pierre Mac Orlan illustré par son ami Gus Bofa.

Gus Bofa

Dessin de U-713 par Gus Bofa

Dessin de Gus Bofa pour le livre

U-713 par Pierre Mac Orlan

MDSM - Inventaire : 2007.1.5

Gus Bofa occupe une place importante dans l’histoire de l’illustration et du livre moderne. Personnage distingué mais profondément anticonformiste, doté d’un solide humour noir, il fut l’un des plus grands dessinateurs de l’Entre-deux-guerres.

Parmi les nombreuses collaborations qui associent Pierre Mac Orlan à des dessinateurs pour l’illustration de ses livres, celle qu’il entretint avec Gus Bofa fut certainement l’une des plus réussies et des plus abouties dans la relation entre le texte et l’image, en raison d’une complicité créatrice qui les unissait et qui se concrétisa par une fidèle et durable amitié.

Grâce à l’acquisition réalisée auprès de Marie-Hélène Grosos, ayant-droits du dessinateur, le musée possède aujourd’hui 54 dessins originaux créés pour U-713.

La guerre en partage

Pierre Mac Orlan et Gus Bofa connurent tous deux un événement tragique fondamental dans leur vie : comme tous les hommes de leur génération, ils furent mobilisés et partirent à la Grande Guerre, « la Der des Ders », dont ils revinrent tous deux blessés (Gus Bofa à la fin de 1914 et Pierre Mac Orlan en 1916).

A la suite de cet épisode douloureux de leur vie, qui nourrit leurs créations futures, ils collaborèrent à plusieurs ouvrages traitant de la guerre : Chez les toubibs (1916), La guerre de Cent ans (1921), dont Mac Orlan fit la préface, le magnifique U-713 (1917) de Pierre Mac Orlan illustré par Gus Bofa ainsi que Les poissons morts (1917) et Bob Bataillonnaire (1919).


Nous gardons tous au cœur une « plaie ouverte », mais cette plaie est encore plus mal refermée chez Bofa que chez beaucoup d’autres. Cette plaie est également à l’origine de ce lyrisme froid qui donne à toute son œuvre littéraire et plastique cette amertume contagieuse si difficile à définir

Pierre Mac Orlan, 1930

Bibliographie

Gus Bofa, Pierre Mac Orlan, U-713 – éditions Cornélius, 2010 ( avec la reproduction des dessins originaux conservés au musée de la Seine-et-Marne)