Imprimer (nouvelle fenêtre)

La bricole

La bricole est le nom qu’on donnait aux maisons des salariés agricoles, les « bricoliers », en Brie et en Beauce, probablement par assimilation avec le terme désignant aussi le harnais des animaux de trait. Bêtes de somme, hommes de somme… en quelque sorte.

La maison à une travée

Maquette maison de Cocherel

Maquette d’une maison de
Cocherel - 1994.5.3 par
Françoise Boutet

Cliché Gilles Puech

Le plan à travées, présent dans la France du Nord et de l’Est, correspond à un plan en longueur, subdivisé par des murs porteurs dits de refend, parallèles aux murs pignons. Les espaces, ainsi délimités, appelés travées, se suivent en enfilade. Le module de base à travée unique, délimité par les deux murs pignons, comme dans cette maison de Cocherel dans l’Orxois pouvait être installé sur une petite parcelle individuelle avec courette, appentis et jardin, ou accolé à d’autres modules identiques autour de cours communes, au cœur du village.

La salle commune comportait une cheminée avec un four à pain en retour. Le sol est couvert de carreaux de terre cuite. A l’étage le sol est en plâtre. Les murs sont en meulière enduit d’un plâtre gros jeté à pierre vue. La toiture est en tuiles plates. : elle déborde légèrement sur les murs de façade (gouttereaux). L’appentis abrite quelques volailles, lapins ou cochons.

Bibliographie

Maquette d’une maison de Cocherel

Maquette d’une maison de Cocherel
1994.5.3 par Françoise Boutet –
Cliché Gilles Puech.

  • Michel Vincent, Maisons de Brie et d’Ile-de-France, Presses du Village, janvier 1988.
  • Francine de Billy-Christian, Henri Raulin, L’architecture rurale française – Ile-de-France, Orléanais, Berger-Levrault, 1986.
  • Petit Guide souvenir illustré du musée des Pays de Seine-et-Marne, 1995.