Imprimer (nouvelle fenêtre)

Métier à passementerie à système Jacquard

C’est l’invention du système Jacquard au début du 19e siècle, par l’application du principe de la carte perforée à la programmation d’un métier à tisser, qui a révolutionné l’industrie textile en améliorant les possibilités techniques et la rentabilité des métiers à tisser.

Un mal pour un bien

Métier à passementerie

Métier à passementerie à
système Jacquard 1982.4.10
Cliché Gilles Puech'

Le système Jacquard permit de faire l’économie des tireurs de lacs (cordes), ouvriers qui manœuvraient les cordes des métiers à la tire pour lever les fils de chaîne. Ce progrès fut donc à l’origine de révoltes de ceux qui se retrouvaient ainsi sans travail, notamment dans la région lyonnaise (révolte des canuts).

Le métier Jacquard connut des perfectionnements progressifs et contribua à l’essor de la passementerie qui atteignit son apogée sous le second empire.

Un centre passementier en Seine-et-Marne

Métier à passementerie à système

Métier à passementerie à
système Jacquard
1982.4.10 - Cliché Gilles Puech

Au 19ème siècle, les passementiers parisiens eurent recours à des façonniers, propriétaires de leurs instruments de production et travaillant à façon avec la matière qu’on leur fournissait. C’est ainsi que le long de la ligne de chemin de fer Paris-Strasbourg, des ateliers familiaux fabriquaient des rubans et des galons plats.

Le métier du musée provient de Saâcy-sur-Marne où, en 1889, étaient installés trois ateliers qui employaient 19 ouvriers.

Bibliographie

Evelyne Baron - Et le ruban prit du galon… de la rubanerie à la passementerie de luxe dans l’est parisien, 1998.