Imprimer (nouvelle fenêtre)

Port d’Eaux-Mortes

Cette édition originale de Port d’eaux-mortes a été illustrée par George Grosz, ami de Pierre Mac Orlan, et qui figure parmi les meilleurs illustrateurs d'ouvrages de littérature illustrée de la première moitié du vingtième siècle.

George Grosz

Illustration du livre Port d'eaux mortes de Pierre Mac Orlan par Georges Grosz

Illustration de Georges Grosz

pour le livre Port d'Eaux-Mortes

par Pierre Mac Orlan.

MDSM - Inventaire :

D.PMO.1994/1995.1.156

Blessé durant la guerre 1914, George Grosz exprima avec virulence ses sentiments antimilitaristes et antibourgeois dès 1916 et donna des dessins satiriques aux journaux spartakistes.

A partir de 1918, il participe activement au mouvement dada berlinois, contribuant à lui donner un caractère politique plus marqué. Il réalisa des dessins, des photomontages et des tableaux en procédant souvent à un découpage des formes. Il donna alors à ses compositions un aspect kaléidoscopique, un rythme heurté déformant les proportions, et traitant les visages d'une façon très fouillée et violemment expressive. Il s’exila aux USA en 1923.

Port d’eaux-mortes

Illustration du livre Port d'eaux mortes de Pierre Mac Orlan par Georges Grosz

Illustration de Georges Grosz

pour le livre Port d'Eaux-Mortes

par Pierre Mac Orlan.

MDSM - Inventaire :

D.PMO.1994/1995.1.156

Ce très bel exemplaire n°40/60 sur japon de Shidzuoka, publié en 1926 au sans Pareil, comporte des gravures caractéristiques du style de George Grosz.

Port d’eaux-mortes est un récit que Mac Orlan rassemblera avec Docks et Les feux du Batavia, pour former "Sous la lumière froide", l’un de ses livres préférés.